Skip to content Skip to footer

Pour la collecte des déchets sur les lieux de vie des personnes exilées du Calaisis !

Sur plusieurs sites des villes de Calais et Coquelles s’accumulent de nombreux déchets non collectés par la communauté d’agglomération  »Grand Calais Terre et Mer ». Plusieurs courriers ont d’ores et déjà été adressés aux autorités compétentes et sans réponse de leur part, c’est actuellement les associations de soutien aux personnes exilées qui gèrent l’enlèvement de ces déchets.

L’article L.2224-13 du Code général des collectivités territoriales instaure la responsabilité des communes pour l’élimination des ordures ménagères. Dans le cadre du service public de gestion des déchets, les collectivités ont donc l’obligation de les prendre en charge afin d’assurer l’hygiène et la salubrité sur le territoire dont elles ont la charge.

La non-collecte des déchets sur les lieux où survivent les personnes exilées crée des risques sanitairesconsidérables pour l’ensemble des habitant.es, notamment en période de risque épidémique. Il s’agit là d’un problème de santé publique qui a également un impact sur l’environnement.

Nous demandons donc aujourd’hui à la communauté d’agglomération  »Grand Calais Terre et Mer » l’installation de bennes de grande capacité et leur relèvement à minima une fois par semaine sur les sites suivants :

  • impasse Magnésia à Calais (site dit Unicorn)
  • boulevard des Justes, second rond-point en venant de la rue du Beau-Marais à Calais (site dit Virval)
  • intersection entre la rue du Beau Marais et la rue de Normandie à Calais (site dit Old Lidl)
  • intersection entre la rue du Phileas Reant et la rue Alexandre Lambert à Calais (site dit Fort Nieulay)
  • intersection entre le chemin de la Française et le chemin parallèle à la rue de Bergnieulles à Coquelles

Pétition à signer et à partager : vu.fr/petitiondechets